Home

CONCHYLINET
EN
FR
Bienvenue sur Conchylinet

Avertissements

Contact


Username
Password

Best viewed at 1024 x 768
Optimized for Mozilla Firefox
You are running an undetermined browser.

Conchylinet v.2.9 - 2014-04-16
914640 visits since Jan. 2007.

La Preneuse - Tamarin, Mauritius is., Mauritius

A L'Ouest de Maurice

Maurice se trouve dans l’Océan Indien et appartient à la province malacologique de l’indopacifique. Il s’agit d’une petite île subtropicale qui connaît un été chaud et pluvieux et un hiver doux et sec dominé par les alizés.

La côte Ouest s’étend de Port Louis, la capitale au nord, jusqu’au Morne, un rocher spectaculaire au sud. La partie nord est plutôt directement exposée à la houle mais le sud est protégé par un récif corallien.

250H2 title=250H2

La côte de Tamarin à Rivière Noire fait environ 4 Km de long et est abritée par le récif. Les environs de Tamarin sont plutôt rocheux avec des paquets de roches basaltiques ici et là. Vers le sud les rochers laissent la place au sable. Enfin à l’extrémité sud, l’estuaire de la Black River permet à une petite mangrove de pousser.
Ces environnements différents permettent à une belle diversité de mollusques de coexister dans une zone restreinte. Au nord dominent plutôt les gastéropodes de zones rocheuses et au sud les bivalves de sable. Enfin, les mollusques qui affectionnent les zones coralliennes se retrouvent un peu partout.

Ayant eu la chance de vivre sur cette côte pendant quelques mois, j’ai pu collecter un bon nombre d’espèces. La majorité provient de marches le long de la côte à marée basse. La mer plutôt calme de ce secteur permet de trouver des spécimens dans un état relativement correct.
Au sud, la plage a été artificiellement remblayée 20 ou 30 ans auparavant à partir de sable dragué au milieu du lagon. Petit à petit, l’érosion libère des coquillages et autres éléments qui y étaient emprisonnés. En conséquence, certaines espèces peu communes peuvent être trouvées mais la plupart dans un état sub-fossile. Certaines espèces ont peut être même disparues depuis ces travaux comme ce Pleuroploca filamentosa ou bien cette Harpa amouretta .
A marée basse, de nombreux gastropodes peuvent être observés comme cette Nerita plicata commune ou comme l’abondant Planaxis sulcatus . Dans les roches noires il est possible d’observer la typique porcelaine Cypraea mauritiana souvent accompagnée de Purpura persica coincée dans les fissures de roche.

Après 6 mois d’examen, j’ai enregistré plus de 200 espèces de bivalves et de gastéropodes différentes. La plupart ne sont pas fréquentes mais la diversité de ce site (menacé par l’abondance des bateaux de plaisance et la surpopulation) reste bonne. Beaucoup sont cataloguées sur Conchylinet, donc n’hésitez pas à les découvrir en utilisant les Planches Interactives du site.

shell1 250H3 shell2
shell3 shell4

Home